Bharti Kher 

Bharti Kher conçoit des environnements surréalistes ou teintés de fantastique, où des figures hybrides et séduisantes se révèlent être des allégories de la violence, effrayantes et cruelles. Plongé dans les questions d’identité et de culture, le travail de Bharti Kher fait largement usage de bindis. L’artiste utilise cet ornement symbolique indien, telle une signature artistique, pour parer des sculptures monumentales souvent inspirées du monde animal ou des compositions picturales sur panneaux et miroirs.

Traditionnellement préparé à partir de pigments frais et porté rituellement par hommes et femmes comme un «troisième œil» au milieu du front, le bindi est aujourd’hui fabriqué en autocollant vinyle et est devenu un accessoire de mode féminin.

L’obsession de Bharti Kher se révéla quand elle découvrit des bindis en forme de spermatozoïdes, cristallisation ironique d’un symbole masculin sur une ornementation principalement féminine. Dans Stardust II, les bindis, appliqués consciencieusement un par un, dessinent une constellation multicolore. Entre les doigts de Kher, le bindi transcende son statut banal d’objet manufacturé pour devenir un outil chargé symboliquement et esthétiquement.

Œuvre acquise:

-Stardust II, 2011, Bindis sur miroir, 150 cm 

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • YouTube

©Institut Culturel Bernard Magrez - 16 rue de Tivoli, Bordeaux