Etnik 

Né à Stockholm (Suède), Alessandro Battisti, alias Etnik, est un street artiste qui vit et travaille aujourd’hui en Toscane entre Pise et Florence (Italie). Il développe son talent artistique dans les années 1980 avant d’être attiré par la culture underground du graffiti et de réaliser ses premières créations sur mur lors de grands festivals d'art à travers l'Europe dans les années 1990. Alors que son studio est à Florence, son travail l'emmène loin, à l'étranger et aussi en Amérique, où il cherche les scènes les plus innovantes. L'artiste voit la ville comme un terrain de jeu, un théâtre où il s’exprime librement et elle devient le sujet même de ses créations. En effet, l’artiste mélange fantaisie et interprétation critique des grands environnements urbains et de leurs constructions massives, voire surprenantes.

 

Il y a dix ans, il a commencé la série « Villes potentielles. » Chaque œuvre réinterprète une ville flottante en 3-D, au milieu d'une mer de formes, de couleurs et de perspectives. L'effet des illustrations géométriques et architecturales est légèrement surréaliste, voire complètement fantastique. Au fil des années, ses œuvres ont considérablement évolué et ont atteint le style actuel. Les lettrages bulbeux que l’on connait dans l’univers du graffiti, se transforment en formes cubiques en 3-D.

 

Le travail d’Etnik est entièrement axé sur l'analyse des volumes, sur les mouvements qui conduisent à des formes de composition infinies et des nouvelles réalités en trois dimensions. Sculptures, installations et peintures se développent à l'intérieur des espaces où il expose. Il donne une dimension dynamique, inventive où la gravité et le magnétisme sont à la base des différentes techniques choisies par l'artiste. En 2009, Etnik fonde avec Duke1 le groupe Bunker108, qui coopère actuellement avec les administrations publiques pour organiser différents types d'événements artistiques. En 2013, il expose son travail à la MUBE à Sao Paulo (Brésil), puis fera des spectacles à Paris, Düsseldorf, Turin, San Francisco, Nice, Chicago, Monaco. Il participera aussi au projet de la Tour Paris 13, où il a contribué à la réalisation de l’appartement effectué par Dado, Joys et Peeta. Ses deux passages à Paris ont été aussi l’occasion de répondre à une invitation de C215 pour peindre deux murs à Vitry-sur-Seine : une collaboration désormais célèbre, grâce à l’interview réalisée par une journaliste de TF1.

 

L’œuvre Abstract Playground, qui signifie littéralement « air de jeux abstrait » fait partie d’une série réalisée à l’acrylique et à l’encre sur bois. On y observe ses emblématiques formes géométriques en 3-D qui s’élèvent, jaillissent et éclatent comme la pression d’une bombe aérosol.

Œuvre acquise :

-Abstract playground, 2014, Arcrylique et encre sur panneau, 100 x 40 cm

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • YouTube

©Institut Culturel Bernard Magrez - 16 rue de Tivoli, Bordeaux