Gérard Alary

Gerard Alary vit et travaille à Ivry-sur-Seine. Cet artiste français est né en 1945. Diplômé de l’École des Beaux-Arts de Paris, Alary est Professeur à l’École nationale supérieure d’art de Dijon.

Sans souci des appartenances formalistes, ancré dans sa temporalité, Alary est un peintre qui se bat avec ses particularités. Et la preuve en est qu’on le reconnaît aisément. Il a sa manière à lui d’aborder le tableau, à la verticale ou à l’horizontale, par couches successives de pigments et matières juteuses, presque bouillonnantes, qu’il répand, épand, reprend, détourne ou contourne, pour que peinture s’ensuive.

L’image forte, chez lui, naît, surgit, du magma des coulées et des flots d’alluvions qui, s’épanchant entre eux, se fixent enfin, solides et marquants, quand enfin l’artiste a décidé que l’acte répondait à l’attente d’image qu’il en avait. D’où réussites ou échecs, selon que les ac­cidents et déviations de parcours, pris à bras­le­corps, signent une paix durable avec les volontés créatrices sous­jacentes.

Artificier et chambellan, Alary est ce grand prêtre qui, messe dite – et les siennes sont plutôt révoltées - clame sa voix, ses peurs et angoisses, ses désirs et espoirs se­crets, par le biais d’un art sourd aux complaisances. Un art direct, brut, qui tournoie et vous donne le vertige à force d’appuyer sur le même clou, le seul qui vaille.

Visages, colères, “Portrait aux épines”, “Autoportrait” même : il y est question de vie et de mort et, sur ces plans ­là, on ne badine pas ! Générosité du geste, exclusion de l’anecdote, coulures qui sont des larmes, effusions et regard noir, notre vie nous regarde.

Œuvre acquise :

- Animal, 2010, Huile sur toile, 100 x 100 cm

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • YouTube

©Institut Culturel Bernard Magrez - 16 rue de Tivoli, Bordeaux