Indie 184

 Né en 1980, Indie184 est une street-artiste new-yorkaise d'origine portoricaine et compagne du légendaire graffeur Cope 2. Active depuis seulement une dizaine d’années, elle a su imposer son style et est aujourd’hui l’une des street-artistes les plus respectés de New York. Déterminée à se lancer à part entière dans l’art de la rue, elle quitte son école de commerce pour se lancer dans la conception graphique d’œuvres dotées de lettrages au style féminin.

« J’ai toujours été entourée de graffitis, depuis mon plus jeune âge. A Washington Heights  au début des années 80 et dans le Bronx dans les années 90 où la fenêtre de ma chambre donnait sur un petit vidéoclub dont la grille avait été taguée par le graffeur Tracy168. J’ai toujours eu une dose quotidienne de graffitis. En marchant pour aller à l'école, dans le train, dans les rues […] En 2001, le graffiti est devenu une passion et je me suis liée d'amitié avec Toofly, et puis j’ai rencontré Lee qui m’a donné la possibilité de rester parfois dans son atelier. C’était très inspirant d’un point de vue artistique. Au cours de cette même année, j’aidais un ami à filmer un documentaire sur Ceaze MSK (graffeur), où j’ai pu réellement me rendre compte de la réalité de cet univers ; ce que signifie concrètement « être graffeur ». Ce fût une expérience formidable ! Celle dont j’avais besoin pour me lancer et devenir à mon tour graffeur et ne plus être que dans les coulisses ».

Ses œuvres mettent les femmes à l'honneur, par le biais de portraits féminins anonymes ou célèbres. Photographies en noir et blanc se mêlant aux graffitis colorés, pour un rendu explosif.

Influencée par l'expressionnisme abstrait et le Pop art, ses créations sont parfois munies de textures différentes. Jouant sur les juxtapositions, Indie184 propose des œuvres originales et pétillantes ajourées de messages :

« Mon processus de création commence généralement en jetant des idées ou des émotions sur papier, puis j’effectue le choix des images et des couleurs. Quand je crée une peinture, c’est comme une page de mon journal intime. L'utilisation des jeux de mot, nuancés avec des matières, des pochoirs, des graffitis, des photographies et des couleurs vives reflètent toute l'énergie, la motivation et la puissance qui m’anime. Et puis, je mets volontairement une touche de féminisme dans mes peintures. »

Les toiles d’Indie184 ont été exposées dans des galeries et musées du monde entier, dont le musée del Barrio à New York et le musée Völklinger Hütte en Allemagne ; mais c’est dans le Bronx que l’on peut voir ses plus belles créations.

Œuvre acquise :

-So Alive 2, 2013, Technique mixte sur toile signée, 61 x 46 cm

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • YouTube

©Institut Culturel Bernard Magrez - 16 rue de Tivoli, Bordeaux