Martin Dammann

Martin Dammann est né à Friedrichshafen, en Allemagne en 1965. Il étudie aux Beaux-Arts de Brême puis à Berlin. Diplômé en 1995, il enchaîne les expositions et remporte plusieurs prix dont celui du ZKM de Karslruhe. L’œuvre de Martin Dammann porte sur les multiples aspects de la relation entre les images et ce qu’elles représentent. Celle-ci se ressent particulièrement lorsque le contenu des images se révèle pesant.

C’est par exemple le cas de la photographie de guerre, devenue un point de départ important dans le travail de l’artiste, et qu’il emploie dans un grand nombre de supports, aquarelles, dessins ou travaux de photographie ; mais également en vidéos, frottages et installations. Chacun des éléments des œuvres, comme la technique de peinture, le contenu, le format et le titre, est souligné, souvent en contradiction avec les autres. Ainsi naît une sorte d’équilibre n’autorisant plus aucune interprétation à même de les réunir tous.

 

Ce n’est plus un message de l’artiste au spectateur, celui-ci doit se sentir libre d’observer et analyser ses réactions et ses interprétations face aux œuvres. Martin Dammann a reproduit, le plus souvent en les agrandissant, une douzaine de photographies noir et blanc, extraites d’albums tenus par des soldats allemands de la Seconde Guerre mondiale, clichés sur lesquels ces derniers apparaissent travestis en femmes.

A l’autre extrémité de son travail, de grandes aquarelles colorées, dont les motifs sont eux aussi empruntés à des photographies. Sur papier ou sur film plastique, les tâches d’eau teintes de Martin Dammann esquissent des groupes, parfois un couple, posant face à l’objectif. On y distingue les hommes des femmes, l’environnement, un paysage ou une route, un pont, quelques détails dans la coiffure ou le vêtement qui datent la prise de vue, tandis que des éléments nous échappent à l’intérieur des contours incertains.
 

Œuvre acquise :

-Was Bleibt, 2012, Aquarelle et crayonsur papier, encadrement plexiglas et aluminium, 144 x 142,5 cm

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • YouTube

©Institut Culturel Bernard Magrez - 16 rue de Tivoli, Bordeaux