Miquel Barcelo

Miquel Barceló né en 1957 à Felanitx (Espagne) découvre jeune la peinture grâce à sa mère, artiste. Diplômé de l’Ecole des Arts Décoratifs de Palma de Majorque en 1973, puis des Beaux-Arts de Barcelone en 1975, il fait par la suite son premier voyage à Paris où il découvre l’art brut et les expressionnistes américains.

 

Il s’inspirera alors des travaux de Jackson Pollock et de Willem de Kooning pour réaliser de grandes toiles couvertes de peinture abondante selon la technique du dripping, et de matières organiques, exposées aux intempéries et subissant déformations et craquelures.

En 1982, il participe à la Documenta de Kassel ; et obtient à partir de là une reconnaissance internationale. C’est également en 1982 qu’il entre pour la première fois dans les collections publiques. En 1988, il découvre l’Afrique et réalise la transition entre la période de ses peintures minimalistes et sa période africaine avec un renouveau de son inspiration.

 

Son œuvre s’est construite au fil des années avec les techniques du dessin, de l’aquarelle et de la peinture, puis s’est élargie à la poterie et à la sculpture, à la réalisation de décors et costumes de scènes, voire à la création de spectacles et à l’édification de réalisations. En 2007, il inaugure un travail qui lui a pris sept années, à la Chapelle Saint-Pierre de la Cathédrale de Majorque, et en 2008, c’est le plafond de l’ONU à Genève qu’il recouvre.

Œuvre acquise :

- Oignons et figues, 1991, Lithographie en couleurs imprimée au recto et verso avec rehauts de gouache blanche, verni et gauffarge, 111 x 78cm

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • YouTube

©Institut Culturel Bernard Magrez - 16 rue de Tivoli, Bordeaux