Nasti

Né en 1995, NASTI est un artiste bordelais passionné par le dessin depuis l’enfance. En 2012, après avoir découvert le film Faites le mur réalisé par l’artiste Banksy, le pochoir s’installe dans ses pensées. Il explore alors cette technique ancestrale en s’inspirant des artistes issus de l’art de la rue, et plus particulièrement de C215 - pionnier de cette pratique en France. Après un an de découpe, il s’arrête afin de se concentrer sur ses études de restauration.

 

En 2016, il s’installe dans le centre-ville de Bordeaux et allie son métier et son art, pris par l’envie de se remettre à la peinture. Il retourne à ses pochoirs, davantage centré sur le dessin, se familiarise avec l’univers du tatouage et commence à poser ses premiers portraits dans la ville empreint d’une grande sensibilité et finesse. Les traits sont précis et fins. Les détails et la couleur apportent volume et contraste.

 

Croiser une œuvre de NASTI au détour d’une rue équivaut à rencontrer un individu. On peut lire toute une vie dans un visage marqué, dans un regard intense. Enfants ou vieillards photographiés par les plus grands photographes de reportage tel que Steve McCurry, passant par des icônes féminines ou de parfaits inconnus ; tous nous transpercent l’âme par leur regard et leur visage poignant, preuve de sa maitrise de pochoiriste mais aussi du soin qu’il met à choisir son emplacement. Les vieux volets en bois d’impasses oubliées, les portes d’immeubles en décrépitude, les murs condamnés, les dalles de pierres noircies par le temps des vieilles bâtisses de Bordeaux sont autant de supports pour apposer ses collages et pochoirs. Une autre manière d’aborder la peinture, mais aussi la ville.

Aujourd’hui, ses portraits peuplent les rues bordelaises, celles d’Amsterdam, Londres, Berlin ou dernièrement de Lisbonne.

 

NASTI représente l’une de ces jeunes générations d’artistes dont le talent, la démarche et la finesse évoluent considérablement, tendant vers un travail proche de l’académisme.

Œuvre acquise :

-Porte de l'âme, 2018, Peinture acrylique et aérosol sur toile de coton, 160 x 240 cm

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • YouTube

©Institut Culturel Bernard Magrez - 16 rue de Tivoli, Bordeaux