Nicolas Milhé

Nicolas Milhé est né en 1976 en France.Diplômé de l’Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux en 2001, il devient dès l’année suivante résidant du Pavillon, laboratoire de création du Palais de Tokyo. Spécialiste de la manipulation et du détournement, il est considéré comme un esthète de la perturbation et de la création contextuelle. Explorant et détournant les relations culturelles, il interpelle le public et le pousse à réfléchir aux nombreux sens de ce qui l’entoure, comme lorsqu’il installe son œuvre ‘Respublica’, sculpture lumineuse monumentale, sur les anciens silos à grain du bassin à flot n°1, quartier de Bacalan à Bordeaux.

Ses recherches sur les lieux emblématiques du pouvoir, leur organisation spatiale et leurs attributs symboliques l’amènent à convoquer pour Retour à la nature la figure historique de la Marquise de Pompadour. Cette œuvre fait référence aux « moutons de la Pompadour », dont la favorite du roi avait fait dorer les cornes et qui avaient fini par saccager le jardin l’Hôtel d’Evreux (Palais de l’Elysée) dans lequel elle était logée, aux bons soins de Louis XV.

 

La pièce renvoie à un style de vie décadent caractéristique du règne de Louis XV. En prêtant à ces ovins des pouvoirs surnaturels tirés de contes populaires, la Pompadour ne faisait que s’abandonner à ses penchants pour une féérie du quotidien de même qu’elle essayait de mettre en pratique les théories en vogue sur un retour à la nature d’inspiration rousseauiste. L’anecdote fameuse refait surface aujourd’hui et ressuscite le potentiel d’attraction magique lié à l’animal qui est loin d’avoir disparu de notre société contemporaine. L’œuvre de Nicolas Milhé, condense un état de nature fantasmée et un souci d’ornementation poussé à l’absurde.

Œuvre acquise :

-Retour à la nature, 2011, mouton naturalisé, or, 70 x 45 x 110 cm

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • YouTube

©Institut Culturel Bernard Magrez - 16 rue de Tivoli, Bordeaux