top of page

31/03/22 AU 12/04/2022 - EXPOSITION "Dysnomia" d'ALEXANDRE DUPEYRON

Fasciné par l’image qui défile devant ses yeux lors de ses premiers voyages, le travelling lui semble être dès son plus

jeune âge, son paysage de prédilection. Alexandre Dupeyron remarque dans sa douzième année les courbes et les

lignes parfaites que forment la nature en mouvement, le bitume, les bâtiments. Il suit les traces humaines sur les chantiers, dans les friches industrielles, sous les ponts. Il se perd, pour entrer dans un monde qui lui appartient peu à peu d’autant mieux qu’il l’a rêvé.

Photographe indépendant depuis 2006, les limites qu’il trouve dans son travail de photojournaliste, le poussent à affirmer toujours plus sa propre voix. Sa photographie a la géométrie variable de ses voyages : du Maroc où il vivra

trois ans à Singapour où il restera deux ans en passant par l’Inde un an, elle s’adapte et le suit. Parallèlement, son regard se construit et s’affirme. Le temps de la photographie le ralentit, l’empêche de courir si vite vers l’avenir. C’est ensuite le photographe qui décomposera ce temps. Le révèlera par une prise de mouvement capturée entre deux états. Dans ce processus vital, il s’accroche au monde, à son essence, et continue sa démarche consciente, de regarder la vie humaine, les yeux grands ouverts, en se mouvant de manière aléatoire, pour être surpris par un monde plus grand que lui.

Alexandre Dupeyron privilégie une approche poétique, associée au noir & blanc et au mouvement. Ses séries construisent un propos entre univers déshumanisé (Runners of the Future, 2010-2020), rapport à la nature (L’étale des Saisons, 2013-2016 et Mondes Oubliés 2018-2020), et un questionnement récurrent autour de la mémoire et de la transcendance (De Anima, 2016 et The Morning After, 2011-2015).

EXPOSITION DYSNOMIA

Les différentes séries qui jallonent à ce jour le parcours d’auteur d’Alexandre Dupeyron s’agrègent aujourd’hui et s’organisent pour composer Dysnomia. Son ambition est de mettre en relation son corpus artistique et douze années de pratiques et de recherches photographiques à travers trois mediums : un livre, une exposition, un spectacle.