Renaud Chambon

Exposition - Château Labottière
Maintenant et pour toujours
Du 12 juillet au 28 octobre 2018
Vernissage le jeudi 12 juillet à partir de 18h

L’Institut Culturel Bernard Magrez à l’honneur de présenter l’exposition personnelle de Renaud Chambon, Lauréat du Prix d’Excellence Labottière 2017, Maintenant et pour toujours du 12 juillet au 28 octobre 2018.

 

Renaud Chambon est un artiste qui joue avec les supports, les techniques et les sujets. Les dessins en noir et blanc recadrent des images prélevées dans le flux d’internet. Celle-ci sont soigneusement choisies pour leur capacités d’évocation. Les ambiances sont californiennes, climatiques, scientifiques.

Des matériaux simples, charbon et papier, verre, cuir, gaz rares, s’associent comme autant d’éléments primitifs organisés à la faveur d’un nouvel imaginaire. Tout l’étage du Château Labottière sera consacré à cette exposition qui mêlera installations, dessins, vidéos et diffusion sonore afin de plonger le public en immersion dans l’imaginaire de l’artiste.

Maintenant et pour toujours ouvre un espace aux abords de l’attractivité d’un prisme d’éden. Sous un soleil atomique surchauffant le métal, un horizon désertique apparaît entre les pales d’un store végétal. Seuls les reflets des lumières de la ville nous donnent notre position. Les reflets comme un mirage, projection d’images du réel, élaborent sa fiction confondante. Le célèbre oasis apparaît sur un support comme l’image dans une peinture. Le point vivant est le point de vue, la mécanique invoquant l’infini. De son point de vue, le protagoniste pense à Hockney, à Hopper, Richter, aux autres, au cinéma, aux enseignes, au désir, à la figure tragique de sulfureuses légendes urbaines, à la digitaline, à Cléopâtre, à l’épaisseur des noirs célestes, aux atomes. Les images dessinées comme formes identifiées, les matériaux comme support de réflexions, définissent un prisme déployé oscillant entre un environnement pur et sauvage et un éden consumériste. S’induit alors une contradiction complémentaire, finalement électrisante. Entre les flammes de deux électrodes, la lumière d’une enseigne se révèle par réaction à l’état vaporeux et gazeux, les images apparaissent en particules organiques méthodiquement organisées, les surfaces vitrées irisées s’appréhendent en corps liquide et les empreintes de surchauffe nous immergent à la surface d’une sphère désertique à l’horizon étrangement plat. L’espace se prête alors à un phénomène physique où la collision de types originels distincts, révèlent l’aisance fertile naturelle, soumise au cycle favorable des événements. Comme un mirage en milieu aride, l’installation accueille les passages en offrant son abondance luxuriante, l’espace d’une halte.

Site web de l'artiste : www.renaudchambon.com

renaudchambon.tumblr.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • YouTube

©Institut Culturel Bernard Magrez - 16 rue de Tivoli, Bordeaux