Fairey Shepard  

Franck Shepard Fairey né le 15 Fevrier 1970 à Charleston en Caroline du Sud est un artiste américain, sérigraphe, fresquiste et illustrateur. Diplômé de la B.A Rhode Island School of Design, il vit et travaille aujourd’hui à Los Angeles.

A 18 ans, il crée avec des copains la campagne de stickers André the Giant Has a Posse, littéralement « André le Géant a une bande de potes ». Des stickers à l’effigie du catcheur français André Roussimoff. Ces affiches en papier, vinyles, sérigraphies ou photocopies sont placardés sur les murs de leur ville, Providence, avant de s’étendre à tout les Etats-Unis et à des dizaines de milliers d’endroits dans le monde.

Pied-de-nez à la culture hip-hop, cette campagne de Street art se transforme en OBEY, « obéis » et cherche à parodier la propagande américaniste. On y retrouve toutes sortes de sujets tels que la musique, le sport, la religion, l’argent, l’histoire, la politique…etc.

 

Fondateur de différentes sociétés de graphisme depuis 1992, l’artiste met son talent artistique au profit de grandes entreprises afin de réaliser des opérations marketing et virales ou des illustrations de produits. Il se spécialise ainsi dans la « guérilla marketing » avec des clients comme Pepsi, Hasbro ou Netscape pour qui il crée la mascotte de Mozilla. Il réalise les jackets des jeux vidéo « New Super Mario Bros 2 » et « Luigi’s Mansion 2 », ainsi que des pochettes d’albums pour Black Eyed Peas, Smashing Pumpkins ou Led Zeppelin.

Shepard Fairey continue néanmoins ses activités de graffiti et ses fresques sont visibles dans le monde entier. En 2012, il peint une fresque géante de 40 mètres de haut dans le 13è arrondissement de Paris.

En France, il est d’abord exposé à « La base », la galerie éphémère d’Invader où il présente de petits portraits de guérilleros coagulés et plusieurs fois à la Galerie Magda Danysz qui a défendu très tôt son travail en galerie.  Le travail de Shepard Fairey est présent dans les collections du Smithsonian, du Los Angeles County Museum of Art, du Musée d’Art Moderne de New York et du Victoria and Albert Museum de Londres.

 

Natural Springs est l'une des dernières œuvres de Shepard Fairey qui définit un portefeuille d'art riche et nuancé qui défie la corruption, la richesse et le pouvoir. Exposé pour la première fois dans son exposition «On Our Hands» à la galerie Jacob Lewis de New York en 2015, Natural Springs représente une jeune femme idéaliste exprimant sa frustration devant la destruction de l'environnement perpétuée par la quête humaine de combustibles fossiles.

 

Natural Springs s'est associé à d'autres œuvres de Fairey sur des thèmes tels que Wikileaks et la surveillance, la brutalité policière et la liberté d'expression.

Œuvres acquises :

-Black Panther, 2005, Collages et sérigraphie sur bois, 61 x 45,5 cm

-We are Human, Print 417/450, signée par les deux artistes, 61 x 46 cm

-Vote, 2008, Sérigraphie sur papier – numérotée au crayon sur 5 000 exemplaires, 91 x 61 cm

-Natural springs, 2016, Sérigraphie en couleurs sur papier recyclé, signée et datée, 91,6 x 61,2 cm

-Giant vs giant, 2005, Sérigraphie n couleurs sur papier recyclé - signée, datée et numérotée 140/450, 61 x 45,5 cm

-Liberté, Egalité, Fraternité, 2016, Sérigraphie en couleurs sur papier recyclé Signée, datée et numérotée ?/450, 61 x 45,7 cm

-Black Sabbath (version orange), 2005, Sérigraphie en couleurs Signée, datée et numérotée "224/300, 61 x 46 cm

-Vhils/Obey universal Personhood, 2008, Sérigraphie en deux couleurs sur papier, numéroté 138/150 en bas à gauche,Daté et signé en bas à droite, 70 x 50 cm

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • YouTube

©Institut Culturel Bernard Magrez - 16 rue de Tivoli, Bordeaux